Enquête exclusive : Callson – Europe Echecs

En plus de sa détermination à servir les échecs marocains à travers la PCAM, le soutien des clubs et l’organisation de projets visant le développement et l’épanouissement des échecs au Maroc, Monsieur Larbi HOUARI continue à nous surprendre par son dynamisme, sa créativité et sa volonté à servir les échecs même au niveau international.

Europe Echecs vient de publier en couverture dans son numéro d’octobre 2010 un article de Mr HOUARI intitulé : « Les échecs en France : Immortels ! », et qui présente les résultats d’une enquête menée par la Société CALLSON sur la pratique du jeu d’échecs par les Français. Qui connaissent des choses en la matière pourront deviner les retombés d’une telle étude sur l’avenir de ce jeu en France. Les premières réactions que nous venons de recevoir montrent l’intérêt que donnent les responsables des clubs et leurs partenaires à cette enquête car elle pourra être une référence qui les aidera à élaborer des projets solides visant le développement des échecs français.

Dans son éditorial du mois Mr Bachar KOUATLY évoque l’intérêt d’avoir des chiffres fiables sur l’état du jeu d’échecs en France afin de crédibiliser les discours autour de l’utilité du jeu.  » Sans ces données nécessaires pour tous ceux qui vivent en jouant, entraînant ou en donnant des cours, il sera impossible de proposer aux jeunes qui souhaitent se lancer dans cette aventure les limites qu’ils doivent connaître avant de s’engager durablement dans cette voie. »

« Europe Echecs a décidé de … présenter ce mois-ci, en partenariat avec Callson, un sondage sur la pratique du jeu par les français. Cette étude d’opinion ne s’est pas limitée au milieu exclusif des joueurs d’échecs. Certains préjugés tombent ! Le jeu n’est pas vieillot, il est moderne. La pratique du jeu est encore perçue comme un face à face, comme au bon vieux temps, autour d’un échiquier réel. »

L’enquête réalisée par la société Callson a présenté certaines remarques et apporté certaines réponses qui peuvent servir pour ouvrir un vrai débat sur l’avenir des échecs en France :
-  « En France, qui et combien savent jouer, qui comment et combien jouent, avec quelles tendances et finalement quelle « place » pour les échecs dans notre société moderne ? …

-  54,1 % des hommes et 26,5 % des femmes interrogés déclarent connaître les règles des échecs…

-  51 % des cadres supérieurs, professions intermédiaires et chefs d’entreprises connaissent les règles contre 28 % des employés, ouvriers, retraités et autres inactifs…

-  22,8 % des hommes au total déclarent avoir joué au moins une partie au cours des 12 derniers mois contre 10,6 % pour les femmes interrogées…

-  49,7 % des joueurs déclarent en outre jouer au moins une fois par mois…

-  71,2 % déclarent jouer uniquement sur un échiquier réel…

-  12,1 % jouent sur jeu vidéo uniquement, lorsque 16,7 % usent des deux modes…

Sans tout dévoiler, je vous laisse le plaisir de découvrir par vous-même, sur Europe Echecs, l’importance de ce grand travail qui ne vient que de commencer.

Vous pouvez consulter d’autres pages traitant ce sujet sur Europe Echecs du mois d’octobre 2010.

A suivre …

A propos de Said Arif

Rédacteur en chef du site
Avec mots-clefs , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.