Kasparov – Karpov: Un duel pour la promotion des Echecs

« Ce tournoi sera très important dans la mesure où le départ prématuré de Bobby Fischer nous rappelle qu’il vaut mieux profiter des légendes lorsqu’elles sont bien vivantes ». C’est ce que nous avions affirmé dans un article publié sur ce site le 25 juillet 2009 annonçant le duel Kasparov-Karpov du 21 au 24 septembre 2009.

Les deux légendes nous ont réjouit par leur jeu, leur combativité malgré leur âge, mais surtout par leurs déclarations qui étaient très instructives.

Permettez-moi de vous présenter dans cet article quelques passages de leurs déclarations d’avant et après le tournoi et qui contenaient plusieurs messages qui visent la promotion du Roi des jeu. Ce sont des déclaration que j’ai pu collecté sur plusieurs sites qui abordent le sujet, et classé selon le sujet abordé.

Pour voir les résultats et l’analyse de certaines parties vous pouvez consulter l’article de notre maitre international Karim Ismael sur maroc-echecs.

Déclarations :

Tournoi :

Kasparov :

Cela fera 25 ans depuis le début des matchs, il y a de la nostalgie pour cet évènement unique. C’est là que les échecs modernes ont commencé

Cette rencontre a fait une très bonne publicité aux échecs car les gens du monde entier ont suivi le tournoi

Karpov :

Nous sommes aussi populaires que Pelé ou Maradona,

Parties :

Kasparov :

Karpov n’a pas pu gérer l’énorme pression psychologique sur l’échiquier. Cela lui a coûté de diviser son temps (…) et ici c’est surtout une question de temps,

Il ne fallait pas pour ce tournoi attendre un jeu de la même qualité

la série de parties va être d’un niveau moins élevé que le duel d’anthologie de 1984 même si nous sommes tous les deux encore capables de créer des échecs de grande qualité.

Karpov :

Je pourrais bientôt prendre ma revanche lors du prochain duel prévu en décembre à Paris.

Relation et amitié :

Kasparov :

Je ne pourrai jamais oublier que Karpov a tout tenté pour venir me voir en prison.

C’est mon grand maître, celui qui m’a le plus appris, que ce soit aux échecs ou dans la vie,

Karpov :

J’ai toujours ressenti un profond respect pour Kasparov en dépit de nos divergences,

Situation actuelle des échecs :

Kasparov :

Ce jeu est un échec au niveau mondial faute de sponsors,

Avant, nous étions sur les premières pages et dans les grands capitales. Maintenant non, à l’exception de ce duel,

Karpov :

Aujourd’hui, le championnat du monde est plutôt chaotique, alors que les chocs entre grands maîtres suscitent moins d’engouement médiatique.

Avenir :

Kasparov :

Le duel va permettre que les projecteurs soient de nouveau braqués sur les échecs, comme il y a 25 ans,

Nous sommes tous les deux encore capables de créer des échecs de grande qualité.

Karpov :

Je suis convaincu que les échecs vont avoir une importance croissante,

le jeu peut avoir un futur social brillant, dans les écoles, dans la prévention de la maladie d’Alzheimer, sur internet.

Les bonnes idées ne suffisent pas, il faut financer, organiser, faire la promotion,

 

A propos de Said Arif

Rédacteur en chef du site
Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.