L’EDITO DE SPECIAL ECHECS N°21 DU 15/06/2009

Cet article fait pendant à celui publié dans le présent site, par M.Saïd Arif, président de « Menara Echecs Club » pour le développement des Capacité.

Il se fait également comme une réponse à ce même article qui relate ceux publiés dans Al Bayane, page « Spécial Echecs Hebdo » n°19, du lundi 1er juin 2009, concernant justement le Menara Echecs club.

Dans Spécial Echecs Hebdo n°21 du lundi 15 juin 2009, Menara Echecs Club fait l’objet de l’EDITO HEBDO 64. Je le reproduis en trois dimensions dans le présent article, façon de mettre en relief l’exemplarité de ce nouveau club aux hommes compétents et dynamiques.

La publication des activités de Menara Echecs Club de Marrakech en particulier et celles des autres clubs marocains en général constitue la vocation première de Spécial Echecs hebdo. Cela répond à une exigence de « visibilité » par rapport au grand public.

C’est-à-dire mettre les projecteurs sur la vie des échecs marocains dans ses diverses composantes afin de mettre en valeur le rôle que joue cette noble discipline au sein d’une partie de la société marocaine. Et du rôle qu’il peut jouer auprès de la jeunesse de notre pays notamment.

Nous le savons tous, Les échecs marocains profonds des villes et des villages ont longtemps été couvert de brouillard dans la morosité et la marginalisation ambiante. En raison de l’inexistence de supports médiatiques stables et réguliers. Au moment ou ces derniers jouent un rôle primordial que l’on connait tous.

L’expérience de Spécial Echecs avait débuté sous ma modeste initiative en 1993 entre deux présidences de la FRME, celle de Feu Kamal Skalli, qui en fut l’initiateur (et qui fut le seul à reconnaitre que je pouvais être utile à mes semblables…), et d’Ahmed Jaâfari.

Indépendante, volontaire, cette page avait été bien accueillie par la communauté des échecs marocains. Elle faisait son bonhomme de chemin au grès de l’actualité échiquéenne nationale et internationale ainsi que selon l’inspiration de son auteur ou des conseilles amicaux.

J’avais même, à cette époque, poussé et soutenu un de mes élèves Khalid El Aoud à créer une page en langue arabe sur Al Bayane Yaoum (Le pendant arabe d’Al Bayane et réciproquement). Malheureusement, une seul page fut publié. L’effort demandé à ce jeune était trop grand pour lui. (L’on sait que je ne maîtrise pas l’arabe en raison de mon éducation et ma formation française)

Une période de maladie grave à fait malheureusement que je ne pouvais continuer à me charger de cette lourde tâche. Le relais fut prit par d’autres bonnes volonté dont M.Mohamed Berrada. Un homme vraiment formidable soit dit en passant ! Mais cela n’est, malheureusement, pas allé bien loin. La page cessa d’exister et personne ne fut là pour reprendre le flambeau. Les échecs marocains étaient retombés dans, presque, l’anonymat. A part quelques rares articles émanant de correspondants locaux de la presse nationale.

Aujourd’hui la revoilà, grâce à l’initiative de M.Pierre Beiso, homme à part dans notre paysage échiquéen national, la page retrouve son créateur par la même occasion avec le même support médiatique qu’est Al Bayane en langue française en plus.

Cette page toute entière consacrée aux échecs doit être considéré comme celle de tous ceux et celles qui œuvrent dans cette noble discipline, sans exceptions. Nous avons nos propres convictions personnelles que nous relatons souvent mais qui peuvent empêcher aucunement ceux qui pensent autrement.

Aussi, il est naturel qu’elle accompagne un club actif comme Menara Club Echecs, à l’instar des autres clubs dynamiques. D’autant plus que nous sommes imprégnés par l’importance du travail qu’entreprend ce nouveau et dynamique club de Marrakech.

Et, à ce titre, Spécial Echecs se fera toujours un plaisir de relater la vie de ce club comme celle des autres. Des cadres des joueurs, etc…

Et du jeu d’échecs en tant que tel.

Contribuer au développement de cette page, en être correspondant pour une ville ou localité afin de rendre nos sport de plus en plus visible, et je pense, nécessaire !


GIF - 8.6 ko

« SPECIAL-ECHECS HEBDO »

JPEG - 4.1 ko

EDITO-HEBDO 64 :

Par Boujemâ Kariouch

JPEG - 6.8 ko

Une nouvelle réalisation, une nouvelle dimension.

Marrakech des 64 cases

Nul ne peut nier la vertu éducative du jeu d’échecs ! De plus, la pratique de ce jeu, délassement mais ornement de l’esprit, est à la portée de nos enfants, de nos élèves.

Il peut-être pratiqué en solitaire mais il peut aussi être pratiqué en équipes.

Des compétitions seront plus tard envisageables mais une première d’étape d’initiation et de vulgarisation est à entreprendre très tôt.

JPEG - 8.9 ko

Menara Echecs Club pour le Développement des Capacités à vu le jour tout récemment à Marrakech, dans cette perspective il s’offre à réaliser des projets stratégiques dans un secteur sensible qui est la formation.

Menara Echecs Club a pour cela l’expérience de ces cadres et les moyens techniques et humains pour développer à Marrakech cette activité. Assurément les atouts et la volonté existent. Aussi la recherche de collaborations s’intensifie.

La générosité des membres du bureau de Menara Echecs Club fera que Marrakech s’installera dans la place échiquéenne nationale qui devrait être la sienne avec, ambition légitime, un œil sur l’international eu égard à la stature mondiale de la ville des sept Saints.

Tout développement sérieux et stable passe par la qualité des hommes en charge de cette noble mission. Développement, c’est le mot maître qui, actuellement, habite l’esprit des hommes chargés du destin de Menara Echecs Club.

Et c’est une grande chance que Marrakech, sa jeunesse, ses enfants de tous niveaux sociaux, ses visiteurs et ses habitants en général puissent s’appuyer sur cette nouvelle équipes qui, nous le savons par expérience, ne sera pas rebuté par les difficultés visant à recentrer puis à développer la pratique échiquéenne académique dans la perle du sud.

Je pense que les Echecs à Marrakech ont pris, d’ors et déjà, une lancée qui sera des plus porteuses. Nous ne pouvons que nous en féliciter.



JPEG - 290.4 ko

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.