Partie analysée. (1) Thème : Défense Sicilienne « Attaque Rauser ».

Si les joueurs titrés terminent aux premières places des « Open », ils n’ont pas toujours des parties faciles.

Témoin l’exploit du jeune Bouzigues qui annula contre le GMI Ostojic.

Comme quoi, il n’est jamais impossible de réaliser une performance contre un joueur titré, même s’il porte le titre de Grand Maitre International !

GMI Ostojic,Predrag (2420) – Bouzigues [B63] 22.07.1978

1.e4 c5 2.Cf3 d6 3.Cc3 Cc6 4.d4 cxd4 5.Cxd4 Cf6 6.Fg5


JPEG - 82.3 ko

Inaugurant l’attaque Rausser qui prend peu à peu le pas sur l’alternative 6.Fc4.

6…Fd7

Préparant une mobilisation rapide de l’aile Dame, l’autre grand choix étant 6. …e6, 7.Dd2 Fe7, 8.0–0–0 0–0.

7.Dd2 h6

Les Noirs semblent mélanger plusieurs systèmes. Il était plus logique de continuer à activer l’aile Dame. Est connue, par exemple, la suite 7. …Cxd4, 8.Dxd4 Da5, 9.f4 Tc8, 10.0–0–0 Txc3 !? avec un jeu acceptable pour les Noirs : 11.bxc3 e5, 12.Db4 Dxb4, 13.cxb4 Cxe4.

8.Fxf6 gxf6 9.f4

Si le 7ème coup noir a une réfutation, ce ne peut être que 9.Cf5 !? interdisant la poussée e6.De plus, après 9. …Fxf5, 10.exf5 e6, 11.fxe6 fxe6, les Noirs ne disposent plus de la paire de Fous et la structure de pions f6, e6, d6 est bien faible.

9…a6

Préparant e6 qui ne peut être joué immédiatement à cause de 10.Cdb5.

10.0–0–0 e6 11.Rb1 Db6 12.Cb3 0–0–0 13.Fe2

JPEG - 83.5 ko

13.f5, suivi du développement g3, Fh3 et de la manoeuvre Cc3-e2-f4, aurait certainement posé davantage de problèmes aux Noirs.

13…h5

Il est, bien sur, nécessaire d’interdire Fh5.

14.Thf1 Fe7 15.Tf3 Rb8 16.a3 Ca5 17.Cxa5 Dxa5 18.Td3


JPEG - 81.1 ko


Les Noirs ont obtenu une position très solide, comme le prouve l’inefficacité de ce triplement des pièces lourdes.

18…Fc6 19.Ff3 Tc8 20.De2 Tc7 21.Te3

Menaçant 22.f5 avec attaque du pion h5.

21…Ff8 22.Ted3 Fe7 23.g3 Ra8 24.Te3 Ff8 25.h4 Rb8 26.f5 Db6 !

Rendant dangereux le gain du pion h5, comme la suite le montrera.

27.Ted3 Fe7 28.Fxh5 ?


JPEG - 81.4 ko
4

Il est clair qu’Ostojic ne se satisfait pas de la nullité qui doit pourtant découler de cette position en équilibre. Il ne peut qu’espérer une faute de l’adversaire en jouant ce coup extrêmement risqué.

28…d5 !!

Dans la Sicilienne, lorsque ce coup de dégagement est joué, comme ici, dans de bonnes conditions, les Blancs doivent se faire du souci. La paire de Fous noirs devient terrible.

29.exd5 Fxa3 30.b3 exd5 31.Ff3 Te8 ! 32.Df1 ?!

32.Dg2 contrôlant les cases c2 et c6 était meilleur. 32. …d4 eût été alors beaucoup moins fort à cause de 33.Fxc6 ! Txc6, (ou 33. …Dxc6, 34.Dxc6) 34.Ce2

32…d4 ! 33.Txd4

Évidemment pas 33.Fxc6 Dxc6 et gagne.

33…Te3 ! 34.T1d3


JPEG - 80.4 ko
5

Le seul coup car si 34.T4d3 Fxf3 et si 34.Fxc6 Txc3, 35.Fe4 Txb3+ !

34…Txf3 35.Td8+

Pour pouvoir reprendre en f3, mais la Tour n’est que très provisoirement à l’abri.

35…Ra7 36.Txf3 Fxf3 37.Dxf3 Txc3 !

La pointe d’une bien jolie combinaison !

38.Dxc3 Dxd8 39.b4

Il n’y a pas d’alternative pour regagner la pièce.

39…Dd1+ 40.Ra2 Fxb4 ! 41.Dxb4 Dxc2+ 42.Ra3 Dc1+


JPEG - 86.1 ko


0,5 – 0,5La finale est sans doute favorable aux Noirs

mais l’adversaire est bardé de titres !

JPEG - 23.5 ko

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.