Techniques à 4 coups

Ce cahier constitut la suite naturelle des précédents « Techniques à 1, 2 et 3 coups » paru sur le site Maroc Echecs. A ce stade l’enfant aura élargit substantiellement et par étape son potentiel de calcul de coups et sa vision exploratrice. De 1, 2, 3 à 4 coups et avec le prochain cahier des « Techniques à 5 coups », nul doute que la capacité de l’enfant à envisager le «possible» dans une position sera porteuse d’occasions exploitées à bon escient. L’accompagnement de l’entraîneur sera conforté par les résultats évolutifs qu’il ne manquera pas d’enregistrer. Le cahier « Techniques à 4 coups » comporte davantage de positions par rapport aux précédents cahiers de la même série. Vingt fiches avec pour chacune huit positions, cela fait 160 diagrammes à solutionner. La raison est strictement pédagogique en cela que dans le jeu ou l’enfant aura à affronter un adversaire plus au moins aguerri, plus il réfléchira loin, et plus il approfondira les possibilités d’harmonisation de ses pièces en vu du sacre. Dans cet esprit, par exemple, dans le prochain cahier des « Techniques en 5 coups », il y aura 40 fiches de 8 diagrammes, soit 320 positions !! A coup sur l’entraîneur n’entendra que très rarement « je n’ai pas vu ce jeu ».
Aussi, je ne le répèterai jamais assez (voir ci bas en 1) : le rôle de l’entraîneur est très important dans l’explication du « pourquoi » détaillé, l’adversaire à subit une déconfiture en 4 coups. Les éléments tactiques, positionnels et/ou combinatoires doivent bien être saisi et maîtrisé par l’enfant. En 160 positions avec 160 explications on devine bien, ce que l’enfant va apprendre de profitable pour toute sa vie échiquéenne.
Les habituels consignes :
Il s’agira pour l’entraîneur, comme d’habitude, d’encadrer l’élève par:
1. Donner une analyse facile à comprendre de la position (les forces en présence etc ) (individuel ou par groupes) ;
2. Faire travailler l’élève individuellement en lui donnant une Fiche (ou sa copie) contenant les huit positions à résoudre. Si possible le faire travailler directement sur la fiche.
3. Définir le temps qui lui est accordé pour travailler (pas plus de 30/45 minutes quitte à terminer la fiche plus tard) ;
4. Lui apporter le cas échéant un soutien INDIRECT ;
5. Corriger avec lui la fiche et discuter sur la solution : Le pourquoi, ou, quant et comment ;
6. Inscrire les points sur la fiche de suivi et de notation.
7. Il est bien compris que le travail de l’élève doit se faire dans un climat de confiance de convivialité et aussi et surtout de sourire.

TECHNIQUES_A_4_COUPS

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.